Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE Les escales de l'École des pôles

ATKA rejoint l’aventure Témoins Polaires

Atka rejoint l'aventure Témoins Polaires
DCIM100MEDIADJI_0027.JPG

Grâce à l’aide d’un mécène privé, Témoins Polaires a racheté le voilier Atka dans le but de faire une expédition scientifique en Arctique en 2024, 2025, 2026.

L'histoire de Atka

Atka qui signifie « Brise-glace » et « Gardien des esprits » en Inuit a été baptisé ainsi par François Bernard son propriétaire de 2016 à 2023.

Le voilier a été conçu pour naviguer dans les eaux glacées des régions polaires. Il peut donc résister à la glace notamment grace à sa double coque en aluminium. Il mesure 15 mètres de long et a un mat pivotant de 19 mètres.

Entre 2016 et 2023, Atka a réalisé des expéditions scientifiques à son bord. Il embarque alors des sportifs, des artistes et des enfants pour une grande aventure polaire.

Atka repart au large du Groenland

Avant de partir en 2024 pour une nouvelle expédition scientifique, Atka et toute la Team de Témoins Polaires (Mathilde, Matthieu, Lucile et Manon) ainsi qu’Olivier Mesnier membre du Conseil d’administration du fonds de dotation et capitaine d’Atka (lors de cette aventure) mettent le cap au large des côtes du Groenland avant de rejoindre l’Islande.

Au programme de ces deux semaines, formation sur les régions polaires, repérage pour la future expédition scientifique, ramener des images et du contenu pour les supports pédagogiques de l’École des pôles.

 

L'expédition de 2024, 2025, 2026

Témoins Polaires reprend le flambeau de Ben (François Bernard) en s’inspirant des projets pédagogiques développés par son équipe de scientifiques.

L’objectif pendant ces 3 ans est de dresser un portrait multidisciplinaire de l’Arctique au 21ème siècle en terme d’océanographie, de biodiversité, de glaciologie et de climatologie en partenariat avec des laboratoires européens.

Par la suite, nous restituerons les résultats en faisant de la vulgarisation scientifique pour sensibiliser le grand public et les jeunes générations aux impacts du dérèglement climatique.

Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE Les escales de l'École des pôles

L’escale de bassens :Une première escale à terre

L'escale de bassens :
Une première escale à terre
Bassens_250423_41

C’est lors de l’escale de Bassens que l’École des pôles a mis pour la première fois un pied à terre. Au programme, ateliers polaires, conférences, exposition de photographies sur les régions polaires et l’explorateur polaire Jean-Baptiste Charcot.

Les ateliers polaires

Du 24 avril au 12 mai, nous avons accueilli à la Ferme de Bressieux 700 élèves pour les sensibiliser au dérèglement climatique via le prisme des régions polaires.

Pour l’occasion, nous avons décoré la salle mise à disposition par la Mairie de Bassens avec des animaux polaires, un igloo, la carte de l’Arctique et de l’Antarctique, le gramophone de Jean-Baptiste Charcot et son bilboquet, des objets rappelant des épisodes de la vie de l’explorateur polaire.

En décorant ainsi les lieux, nous voulions continuer à émerveiller les jeunes grâce à la beauté des régions polaires.

Les scolaires de Bassens et ses alentours ont donc participé à nos ateliers gratuits. Ils ont pu découvrir les pôles au travers du quiz polaire et une expérience scientifique, une fresque polaire et trouver tous ensemble des solutions pour préserver l’environnement.

L'exposition sur Jean-Baptiste Charcot

La Ferme de Bressieux a accueilli au même moment que notre escale de Bassens, une exposition sur le célèbre explorateur polaire Jean-Baptiste Charcot.

Les élèves ont donc commencé leur voyage vers les régions polaires en découvrant l’incroyable vie de Jean-Baptiste Charcot, de son enfant en passant par ses années de médecine jusqu’à son naufrage avec le « Pourquoi pas ? IV » en 1936.

Une exposition proposée par Anne Manipou-Charcot, l’arrière petite-fille de Jean-Baptiste Charcot et membre du Conseil d’Administration de Témoins Polaires.

Les conférences polaires

Rémy Marion (spécialiste des régions polaires), Anne Manipou Charcot, Marie-Béatrice Forel (maître de conférences au Muséum national d’Histoire naturelle), Hervé Gaymard (conférencier et président du département)  et Jean-Baptiste Bosson (glaciologue) sont intervenus lors de la première conférence pour parler des enjeux climatiques liés aux régions polaires et l’importance de préserver ces régions pour le climat mondial.

« C’est comme si on vivait sur un héritage, on est actuellement dans l’abondance mais demain lorsqu’on aura tout consommé comment vivrons nous ? » Jean-Baptiste Bosson, Glaciologue.

La deuxième conférence « Dernières nouvelles de l’ours polaire » présentée par Rémy Marion nous a fait partir à la découverte de l’ours polaire. L’animal le plus emblématique de l’Arctique.

Aujourd’hui, on compte entre 26 000 et 31 000 ours polaires. L’espèce est menacée notamment par les changements climatiques mais elle n’est pas en voie d’extinction.

Anne Manipou Charcotet Marie-Béatrice Forelnous ont fait traverser le temps en présentant les travaux de recherche de Jean-Baptiste Charcot lors de la conférence « De Jean-Baptiste Charcot à aujourd’hui : comprendre l’impact du dérèglement climatique ».

Exposition photographies par Rémy et Catherine Marion

Catégories
ACTUALITES Évènements

Été Polaire à La Rochelle !

ÉTÉ POLAIRE À LA ROCHELLE !
1
 Été Polaire à La Rochelle !

Du 4 au 26 Août, nous organisons l’Été Polaire : à bord du navire trois mâts Le Français, de nombreuses activités pour les petits et les grands sont au rendez-vous ! 

INFORMATIONS CLÉS 
  • Du 4 au 26 Août, à bord du navire Le Français (Quai Sénac de Meilhan) 
  • Réservations et paiement sur weezevent et/ou à bord du navire 
  • Contact : contact@lefrancaistemoindespoles.com | 07 52 09 07 20 ou 06 40 12 82 00 
ATELIER POLAIRE 

Embarquement immédiat pour les pôles ! À travers des quiz, jeux et vidéos, ces ateliers vous emmènent à la découverte des régions polaires et de leurs rôles dans le climat. Émerveillement garanti ! 

INFORMATIONS PRATIQUES 
  • De 10h à 12h30 
  • Atelier gratuit (sous réserve de places disponibles, réservation vivement recommandée !) 
  • Cible : De 8 à 15 ans 
  • Tout enfant doit être obligatoirement accompagné d’une personne majeure (sous peine d’une nuit au cachot au fond du navire pour les parents !) 
VISITE DU NAVIRE 

Embarquez pour une véritable expédition vers les pôles à bord de l’emblématique navire polaire Le Français ! Une exposition dans l’entrepont vous emmènera sur les traces du célèbre médecin explorateur le Commandant Jean-Baptiste Charcot pendant son hivernage en Antarctique en 1904. Participez à des jeux et activités sur les régions polaires et découvrez comment les préserver ! À 15h, le récit de cette expédition de Charcot aux frontières du réel vous sera conté (compris dans le billet). 

INFORMATIONS PRATIQUES 
  • De 13h à 17h (dernière entrée à 16h30) 
  • Tarif : 8€ par personne, gratuit pour les moins de 16 ans 
  • Cible : tout public 
  • Visite libre, conférence à 15h 
ESCAPE GAME « EN QUÊTE DES PÔLES » 

Attention, ceci est bien plus qu’un Escape Game ! À bord d’un véritable navire polaire, un mélange explosif d’énigmes et de découvertes vous emmènera sur les traces de mythiques explorateurs polaires. Frissons garantis ! 

« Vous faites partie de l’équipage d’une expédition polaire, à bord de l’emblématique 3 mâts Le Français. Après 9 mois d’hivernage en Antarctique piégés dans la glace, la coque du navire fait soudain entendre un craquement funèbre… Malheur ! Le navire est sévèrement endommagé, vous avez 1h top chrono avant que les eaux glaciales ne vous emportent dans les fonds marins. Il n’y a pas une minute à perdre, vous devez impérativement sauver les travaux de votre glaciologue et vous mettre en sécurité sur la banquise ! Sans vous, ces précieuses recherches pour comprendre le dérèglement climatique dans les pôles seront perdues ! » 

INFORMATIONS PRATIQUES 
  • De 17h00 à 18h30 
  • Tarif forfaitaire de 200€ / séance (soit 40€/pers pour 5 pers) OFFRE SPÉCIALE du 5 au 7 Août 160€ / séance 
  • Un acompte de 50€ vous sera demandé pour sécuriser votre réservation, le montant restant sera à payer à bord du navire avant le début de la séance. 
  • À partir de 15 ans – 3 à 6 joueurs 
SORTIES EN MER 

Embarquez à bord de l’emblématique trois mâts polaire Le Français ! Le temps d’une journée, vous pourrez vous initier à la navigation en participant aux manoeuvres avec les membres de l’équipage, et découvrir tous les secrets de ce légendaire voilier ! Vous naviguerez au gré du vent, au large des îles (Oléron, Aix, Ré) et de Fort Boyard ! 

INFORMATIONS PRATIQUES 
  • Dates : les 4, 11, 13, 16, 18 et 26 Août 
  • De 8h30 à 18h (selon les conditions météorologiques)
  • Tarif / personne : 90€ pour les + 12 ans / 70€ pour les – 12 ans 
  • Réservation et paiement auprès du navire Le Français (sur ce lien), ou par téléphone au 06 61 80 90 46 
  • Prévoir un pique-nique et une gourde, et de quoi se protéger du soleil (vêtements couvrants, crème solaire). Nous recommandons vivement de ne pas venir le ventre vide ! 
Catégories
ACTUALITES HOMEPAGE Les escales de l'École des pôles

Escale au Havre

Escale au havre
Escale Le Havre
 
Du 7 au 15 Juin, notre École Polaire a fait escale au Havre !
Nous avons eu le plaisir d’accueillir 243 élèves havrais qui ont assisté à nos ateliers de sensibilisation gratuits. Ils ont pu découvrir les régions polaires et leur place centrale dans le dérèglement climatique, le tout à bord du navire 3 mâts Le Français !
 
Quizzs, jeux, fresque polaire, solutions écologiques et bilan carbone leur ont permis de prendre conscience de l’impact de nos actions sur les régions polaires.
Nous avons également échangé avec eux sur des projets écologiques à mettre en place dans leur établissement :
  • Porter un uniforme à l’école pour éviter d’acheter des vêtements qui seraient issus de la fast fashion
  • Sensibiliser au gaspillage à la cantine
  • Faire moins de photocopies
  • Installer une poubelles de compost
Parmi les 12 classes ayant participé, 58% étaient issues de dispositifs d’inclusion (Réseau d’Éducation Prioritaire, Classes langages, classes allophones, etc.).
Au total, depuis son commencement, l’École Polaire a sensibilisé 5463 élèves !

Prochaine destination : Cap sur La Rochelle du 4 au 26 Août prochain !

Un grand merci aux établissements participants, et aux élèves et enseignants pour leur curiosité et engagement pour notre planète : Lycée Porte Océane, Lycée Schuman-Perret, École élémentaire Jehan de Grouchy 2, Collège Gérard Philippe, Collège Claude Bernard, École Moroy.
 
Merci à nos mécènes qui nous soutiennent dans cette formidable aventure polaire et environnementale : La Fondation Iris, Ouréa, Bluspark.
 

Crédits photo : Matthieu KLITTING /  Le Français, témoin des pôles 2022

Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE

Visite de la maison Charcot

Visite de la maison charcot
Visite_Charcot_MarieFINA (25)
Le 23 Mai dernier, Anne MANIPOUD CHARCOT a permis la visite privilégiée de la maison de la famille Charcot.

En marge de notre évènement Le Sommet des Pôles, l’arrière-petite-fille du Commandant Charcot a ouvert les portes de cette magnifique bâtisse à 54 élèves du Lycée Pablo Picasso et de l’École Alsacienne.

Elle a été construite en 1813 sur l’emplacement des jardins du château de Madrid, entièrement démoli à la fin du 18ème siècle. Le Professeur Jean-Martin Charcot et son épouse Augustine l’ont d’abord louée en 1867 pour la naissance de leur deuxième enfant, Jean-Baptiste, qui y est né le 15 Juillet. Ils en sont devenus propriétaires en 1883, et elle est restée dans la famille jusqu’à maintenant. Elle abrite de nombreux souvenirs de la vie de ces deux hommes illustres !

Souvenirs de la famille Charcot

Jean-Baptiste avait créé dans le bassin de la maison de son grand père à quelques maisons de-là le « port de yachts» où il avait installé sa flottille de bateaux. C’est également dans ce bassin qu’il fit son premier naufrage à bord d’une caisse à savon en guise de navire !

On retrouve sur son bureau l’éphéméride du dernier jour qu’il passa chez lui avant son départ pour une ultime expédition, le 9 Juillet 1936. Il aimait se réunir dans cette pièce chaque soir avec sa femme et ses filles : ils y discutaient de leur journée et des projets de chacun, c’était un moment de partage qu’il affectionnait particulièrement !

La demeure est très caractéristique de cette famille aux carrières extraordinaires et artistiques ! Si son père l’a obligé à faire des études de médecine, Jean-Baptiste a toujours rêvé de parcourir les mers. Au final, ce détour dans la médecine lui a permis de réaliser son rêve : s’il s’était d’abord engagé dans la marine comme il le souhaitait, il n’aurait probablement pas pu réaliser les expéditions qu’il a faites !

Un héritage préservé

Anne a véritablement pris conscience de l’importance de son devoir de mémoire quand elle est retournée il y a quelques années sur les lieux d’hivernage du Français et du Pourquoi Pas en Antarctique.

C’est là qu’a débuté son engagement pour préserver la mémoire et les exploits de ses ancêtres. Dans le cas de Jean-Baptiste Charcot, elle a souhaité mettre en avant ses précieuses recherches qui sont aujourd’hui utiles pour comprendre le dérèglement climatique.

Rencontre avec un historien 

Les élèves ont aussi eu l’opportunité d’échanger avec l’historien Alexandre Simon-Ekeland, qui mène actuellement des recherches sur l’exploration polaire. Il leur a montré une des étapes de ses recherches : l’archivage de l’intégralité des courriers reçus par Jean-Baptiste Charcot !

Il leur a également appris que Jean-Baptiste était bien plus connu que son père ! En effet, à l’époque de sa naissance en 1867, les journaux sont devenus bien moins coûteux, et donc accessibles à un plus grand public. Les Français suivaient avec admiration les aventures de ce Commandant hors-normes, et son visage leur était très familier, contrairement à celui de son père.

Nous tenons à remercier chaleureusement Anne Manipoud Charcot pour nous avoir ouvert les portes de cette merveilleuse demeure et pour avoir ravivé les souvenirs de cette famille extraordinaire !

Crédits photo : Marie FINA /  Le Français, témoin des pôles 2022

Retrouvez l’article sur le Sommet des Pôles juste ici !

Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE

Le Sommet des Pôles

Le sommet des pôles
Sommet des Pôles Marie FINA 22 photo groupe
Le Sommet des Pôles à l’Académie du Climat !

Le 24 mai dernier, nous nous sommes donné rendez-vous à l’Académie du Climat à Paris avec les élèves et enseignants de trois établissements scolaires partenaires du Français, témoin des pôles : le Lycée Pablo Picasso, l’Ensemble scolaire Fénelon Notre-Dame et l’École Alsacienne.

Pendant un an, ils ont mené d’intenses recherches sur les régions polaires, et ont restitué avec brio leurs connaissances dans des créations artistiques et scientifiques : pièces de théâtre, articles, courts-métrages, etc. 

Le Sommet des Pôles était donc l’occasion de  découvrir et célébrer leurs projets, et récompenser leur curiosité !

La classe de Demain C’est Nous de l’Ensemble scolaire Fénelon Notre-Dame a pu profiter d’une visite au Musée du Quai Branly le matin : ils ont pu notamment découvrir la partie consacrée aux peuples arctiques et les nombreux objets exposés. Ensuite, direction l’Académie du Climat pour un pique- nique zéro déchet !

Le temps d’une après-midi, les élèves (et enseignants !) se sont réunis avec notre jury d’experts pour présenter leurs projets :
  • Les primaires de l’École Alsacienne nous ont enchantés avec leurs pièces de théâtre, contes, chants et aquarelles !
  • Les terminales du Lycée Pablo Picasso nous ont quant à eux dévoilé de nombreux articles, interviews et présentations sur les grands enjeux des pôles comme la fonte du pergélisol ou encore la problématique du tourisme en Arctique. Ils nous ont aussi régalé avec une pièce de théâtre pleine d’humour consacrée aux grands explorateurs polaires !
  • Enfin, les élèves de l’option Demain C’est Nous de Fénelon Notre-Dame ont partagé leurs créations vidéos : émission de radio fictive illustrant les conséquences de nos actions dans les régions polaires, impacts de la disparition du krill, ou encore la prise de parole d’un ours polaire pour dénoncer les comportements des humains envers leur environnement.
Retour sur les crushs du jury !

Le jury composé d’experts des pôles a remis ses crushs aux projets qui les a le plus marqué :

Anne MANIPOUD CHARCOT : L’arrière petite fille du Commandant Charcot et Présidente de l’Association des amis de Jean-Baptiste Charcot a remis son crush à l’ensemble des élèves et enseignants !

SommetDesPoles_MarieFINA22(138)

Rémy MARION : Ce très grand expert des pôles a remis son crush à Mathis, Anatole et François-Xavier pour leur vidéo qui met en avant l’importance du krill.

Jacques PÉTRY : Le Président de notre fonds de dotation Le Français, témoin des pôles a remis son crush pour la parodie d’émission radio réalisée par Mathis, Anissa et Maéva. Ils mettent en avant l’impact global de nos actions en France dans les régions polaires, et notamment au Svalbard. 

SommetDesPoles_MarieFINA22(149)

Marie-Béatrice FOREL : La chercheuse en micropaléontologie au Muséum nationale d’Histoire Naturelle a remis son crush à Chloé, Tatiana et Victoire pour leur interview fictive sur le pergélisol.

 

Matthieu TORDEUR : Cet aventurier membre de la Société des Explorateurs Français a souhaité récompenser la pièce de théâtre  d’Océane, Alexane, Shirine et Emma sur les grands explorateurs polaires.

 

SommetDesPoles_MarieFINA22(83)

En marge du Sommet des Pôles, Anne Manipoud Charcot, arrière petite fille du Commandant Charcot et Présidente de l’association Les Amis de Jean-Baptiste Charcot a ouvert les portes de sa maison familiale et a offert à des élèves du Lycée Pablo Picasso et de l’École Alsacienne le privilège de visiter cette demeure chargée d’histoire. Un grand merci à elle pour les avoir guidés à travers les magnifiques souvenirs de sa famille ! 

Crédits photos : Marie FINA / Le Français, témoin des pôles 2022

Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE

Conférence « Arctique, l’ultime frontière »

CONFÉRENCE "ARCTIQUE, L'ULTIME FRONTIÈRE"
IMG_5666
Conférence « Arctique, l’ultime frontière » avec Vents d’Aventure, UNU Mondo Expédition, et Céline ALBERT 

L’Odyssée Polaire s’est conclue le jeudi 14 Avril par une troisième et dernière conférence intitulée « Arctique, l’ultime frontière».

VENTS D’AVENTURE

L’aventurier Thomas Da Silva a créé l’association Vents d’Aventure dans le but de soutenir des expéditions tournées vers la sensibilisation au dérèglement climatique et la préservation de l’environnement. C’est de là qu’est né Katabatik expédition, un projet ambitieux pour éduquer sur les conséquences du dérèglement climatique en Arctique. L’objectif : rejoindre le Pôle Nord à ski depuis la station russe de Barnéo !

L’expédition en quelques chiffres :
  • Entre 18 à 21 jours de traversée
  • Entre 100 à 130km à parcourir (varie selon la dérive de la banquise !)
  • -20 à -35 °C en moyenne
  • Les coordonnées du Pôle Nord : 90° 0’ 0’’ N 135° 0’ 0’’ W

Ce projet souligne l’importance de la sensibilisation auprès de publics divers, des scolaires et employés d’entreprises. L’éducation est un levier important dans la lutte contre le dérèglement climatique !

UNU MONDO EXPEDITION

« 1 planet 1 ocean 1 planet »

L’association UNU Mondo Expédition a été créée à des fins de sensibilisation et de contribution aux recherches scientifiques en Arctique, et ce y en menant des expéditions à la voile.

C’est à bord du voilier Northabout que Tobias Carter et son équipe se sont rendus pour la première fois en Arctique en 2020. Ce bateau de 20 tonnes pour 15 mètres de long en aluminium est le seul navire au monde à avoir effectué à deux reprises le tour complet de l’océan Arctique !

L’objectif de ces expéditions est d’à la fois sensibiliser le grand public, mais aussi de contribuer aux recherches scientifiques dans cette région du monde : prélèvement d’eau de mer deux fois par jour, installation de stations météorologiques et déploiement de bouées pour Météo France.

Pourquoi avoir choisi l’Arctique ?

Parce-que les pôles sont des témoins importants du dérèglement climatique.

À titre de comparaison, la température moyenne en France a augmenté de 1.8°C ; au Svalbard, cette augmentation atteint déjà 5 à 7 °C !

CÉLINE ALBERT

« Les changements globaux que connaît notre planète ont un impact important sur les espèces d’oiseaux marins arctiques »

Chercheuse en écologie marine spécialisée dans l’écotoxicologie, Céline ALBERT a réalisé sa thèse au LIENs à La Rochelle.

Elle nous a mentionné les études qui suggèrent que les espèces d’oiseaux marins boréales commencent à prendre le dessus sur les espèces arctiques. Ces espèces sont des bioindicateurs essentiels de l’état de santé de l’environnement marin

Focus sur le mercure : c’est un élément naturel qu’on retrouve de plus en plus dans l’environnement à cause de l’activité humaine qui affecte la santé des organismes vivants.

Il y a beaucoup de collaborations internationales pour collecter les données sur l’évolution des oiseaux et leur taux de toxicité.

Les recherches sur le terrain se font souvent dans des conditions spartiates. Par exemple, sur leur terrain au Groenland, les chercheurs n’ont pas d’eau courante ni d’électricité. De plus, l’ours polaire est une menace constante !

Il est important de noter qu’au Svalbard, l’accès à la biodiversité est très strict et règlementé. Il est par ailleurs interdit d’accéder aux zones où se trouvent des ours blancs.

Un grand merci à Thomas DA SILVA, Tobias CARTER et Céline ALBERT pour ces conférences qui nous ont fait voyagé en Arctique et découvert la richesse et la fragilité de l’écologie marine qui y vit ! 

Crédit photo infographie : Thomas BOUR / UNU Mondo Expédition

Pour découvrir le bilan complet de l’Odyssée Polaire, c’est par ici !

Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE

Conférence « Cap vers des solutions pour les pôles »

CONFÉRENCE "CAP VERS DES SOLUTIONS POUR LES PÔLES"
Isabel
Conférence « Cap vers des solutions pour les pôles » avec Isabelle AUTISSIER, Emeline PETTEX et Marie-Noëlle RIMAUD

L’Odyssée Polaire s’est poursuivie le mercredi 13 Avril avec la seconde conférence intitulée « Cap vers des solutions pour les pôles ». Nous avons eu le plaisir d’accueillir la navigatrice et présidente de WWF France Isabelle AUTISSIER, et les chercheuses Marie-Noëlle RIMAUD et Émeline PETTEX.

Ces expertes des régions polaires nous ont sensibilisés à la beauté de ces régions, aux enjeux auxquels elles font face et aux solutions à notre portée pour agir contre le dérèglement climatique qui les affecte.

Isabelle AUTTISIER

La célèbre navigatrice Isabelle AUTISSIER commencé son intervention par la problématique des routes maritimes en Arctique.

Au Nord, cette route est désormais accessible, et la fonte de la banquise y ouvre évidemment la voie à une augmentation du trafic. La route maritime russe est complexe : c’est une véritable plateforme pour la Russie qui l’emprunte pour envoyer ses matières premières vers la Chine. Les enjeux stratégiques de cette route du nord en Russie sont donc considérables !

La France a établi récemment sa stratégie polaire, un pas important pour cette nation historique des pôles ! Isabelle AUTISSIER nous a rappelé aussi la place essentielle des régions polaires dans le dérèglement climatique, avec la problématique du gulf stream et de l’effet albédo.

Au Groenland, les nombreuses ressources du territoire lancent un vif débat : soit le pays décide de les exploiter malgré les risques écologiques, et ouvre ainsi la porte aux entreprises étrangères en sachant qu’elles saccageront tout ; soit il décide de les préserver pour en faire une force !

En conclusion, Isabelle AUTISSIER évoque avec nous les solutions qui sont à notre portée. Le GIEC a publié dernièrement un rapport qui nous explique les outils pour agir, tant individuellement que collectivement.

Émeline PETTEX

La chercheuse Émeline PETTEX nous a exposé lors de son intervention les richesses et la beauté du continent Antarctique.

L’Antarctique est le continent le plus froid, sec et venteux au monde. C’est aussi une très grande réserve d’eau douce. La biomasse côtière y est très développée ; on y trouve près de 40 espèces d’oiseaux !

Émeline PETTEX a abordé l’importance du krill dans la chaîne alimentaire de cette région du monde : il est la base de l’alimentation d’une grande partie de cette biodiversité, et est aujourd’hui menacé. Ce véritable or rose de l’Antarctique a vu sa population diminuer de 50 à 70% depuis les années 1970.

Marie-Noëlle RIMAUD

La chercheuse Marie-Noëlle RIMAUD a clôturé cette conférence avec une intervention très intéressante sur la question du tourisme dans les régions polaires et en particulier en Arctique. Elle nous a également exposer la richesse et les attraits de la culture Inuit.

Ce peuple arctique donne une place très importance à la chasse et la pêche. Au Groenland, la devise Imaga, qui signifie « on verra » exprime parfaitement le stoïcisme de ces peuples qui ont depuis longtemps accepté que la nature est plus forte que la communauté.

La question du tourisme au Groenland est très intéressante : au total, ce sont 85.000 touristes qui s’y rendent chaque année, alors que la population locale ne s’élève qu’à 56.000 personnes !

Le tourisme est donc une opportunité ou une menace ?

Marie-Noëlle Rimaud nous explique qu’il y a trois axes importants dans l’économie de cette région : l’exploitation minière, la pêche, et le développement touristique.

Quand les touristes viennent en Arctique, ils sont souvent à la recherche du Big Arctic Five (expression empreuntée aux safaris en Afrique) :

  • Les aurores boréales
  • Le traîneau à chiens
  • La glace
  • Les baleines
  • Les communautés autochtones

Pour faire du tourisme une belle opportunité pour cette région, Mme Rimaud donne des conseils essentiels :

  • Être conscient en tant que voyageur qu’on participe à cette problématique écologique
  • Réduire le nombre de voyageurs
  • Utiliser des moyens de transports plus doux
  • Éviter les destinations fragiles
  • Privilégier les prestataires locaux

Un grand merci à Isabelle AUTISSIER, Émeline PETTEX et Marie-Noëlle RIMAUD pour ces interventions qui ont su souligner la beauté de ces régions et l’importance de les protéger !

Crédits photos : Myriam FONTAINE / Fénelon Notre-Dame

Pour découvrir le bilan complet de l’Odyssée Polaire, c’est par ici !

Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE

Conférence « Messagers de Pôles »

Conférence "Messagers de Pôles"
conference anne charcot_odyssepolaire_cm2_avril2022_MF_2
Conférence « Messagers des Pôles » avec Heïdi SEVESTRE et Anne MANIPOUD CHARCOT

La première conférence de l’Odyssée Polaire intitulée « Messagers des Pôles » a rassemblé la glaciologue Heïdi SEVESTRE et la Présidente de l’association « Les Amis de Jean-Baptiste CHARCOT » et arrière-petite-fille de Jean-Baptiste CHARCOT Anne MANIPOUD CHARCOT.

Ces deux interventions ont permis de bien comprendre l’importance de la communication sur le sujet du dérèglement climatique, et de partir sur les traces d’un explorateur polaire hors normes.

HEIDI SEVESTRE

Heidi SEVESTRE a des liens très forts avec notre partenaire et co-organisateur de l’évènement, Fénelon Notre-Dame. Elle a emmené à deux reprises des élèves de l’établissement au Svalbard pour les sensibiliser aux réalités de l’évolution des pôles.

« Le monde brûle par les deux bouts. »

Elle nous a rappelé les épisodes de chaleur qui ont eu lieu en début d’année en Arctique et en Antarctique.

En Arctique, cette canicule a été causée entre autres par des rivières atmosphériques, et par conséquent le permafrost a connu un important dégel. si l’Arctique venait à disparaître entièrement, le niveau des mers s’élèverait de 58 mètres. Cette fonte de l’Arctique a donc un impact mondial.

En Antarctique, continent représentant 23x la taille de la France, c’est la région Est qui a souffert de la canicule. Des records exceptionnels de 40 degrés supérieurs à la normale saisonnière y ont été enregistrés. La canicule a aussi causé la désintégration des calottes glaciaires en Antarctique, et ces barrières de glace ne peuvent aujourd’hui plus se reconstruire

Spécialisée dans l’étude des glaciers en Arctique, Heïdi constate chaque jour leur évolution. Elle voit aussi la population de ces régions s’adapter à tous ces changements, et la grande créativité dont elle fait preuve !

ANNE MANIPOUD CHARCOT

«  Jean-Baptiste CHARCOT est né en marin et mort en marin. »

Nous avons eu le privilège d’écouter l’arrière-petite-fille du Commandant Jean-Baptiste CHARCOT nous raconter le destin de ce médecin explorateur passionné des pôles.

Né le 15 Juillet 1867, Jean-Baptiste CHARCOT a beaucoup voyagé dans sa jeunesse et a développé une véritable curiosité pour ces régions qui lui étaient inconnues.

Sa première expédition l’a mené en Arctique en 1902 : elle donnera le ton au reste de sa vie.

Son expédition en Antarctique au début du 20ème siècle l’amène à découvrir 1000km de côtes, et à collecter près de 75 caisses d’observations. Un butin très conséquent !

Il perd la vie le 16 Septembre 1936 dans un naufrage au large de l’Islande. 40 personnes perdront la vie, et un seul marin survivra.

Les échantillons récoltés par Charcot et ses équipes servent encore aujourd’hui d’éléments de comparaison avec les données actuelles du dérèglement climatique.

Un grand merci à Heïdi SEVESTRE et Anne MANIPOUD CHARCOT pour ces deux interventions riches en découvertes !

Crédits photo : Myriam FONTAINE / Fénelon Notre-Dame

Pour découvrir le bilan complet de l’Odyssée Polaire, c’est par ici !

Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE

Animations au Camp de Base

ANIMATIONS AU CAMP DE BASE
6B840D08-37AE-4BE5-83E7-75D3BA239BC7
Animations au Camp de Base

Pendant l’Odyssée Polaire qui s’est tenue du 12 au 14 Avril, nous avons eu le plaisir d’accueillir petits et grands au « Camp de Base » le mercredi 13 Avril à l’Ensemble scolaire Fénelon Notre-Dame. Un grand festival consacré aux régions polaires et au climat pour une après-midi conviviale et pleine de découvertes !

De nombreuses animations étaient au programme :

Projections de films documentaires

Plusieurs projections étaient organisées à l’amphithéâtre. L’occasion de partir sur les traces de l’aventurier Matthieu TORDEUR au Pôle Sud, ou encore de suivre la navigation du voilier Northabout avec l’association UNU Mondo Expedition ! 

A la découverte de la culture Inuit

L’association Inuksuk a organisé de nombreux jeux pour faire découvrir la culture inuit : jeux de ficelle et de bilboquet, jeux de manipulation d’un humérus de phoque (la corde nouée), facéties et grimaces et initiation à la langue et à l’écriture inuit étaient au programme.

En mode zéro déchet !

L’association E.C.O.L.E. de la mer a quant à elle proposé des ateliers de furoshiki : cette technique de pliage et d’emballage vient tout droit du Japon, et permet de faire notamment des paquets cadeaux personnalisés avec des tissus de récupération ! Des animations autour de la découverte du plancton étaient aussi proposées aux participants.

Demain c’est nous !

L’établissement Fénelon Notre-Dame a inscrit dans son programme scolaire une option facultative intitulée Demain c’est nous. Elle permet aux élèves de se sensibiliser aux enjeux climatiques actuels et de devenir acteurs dans la lutte contre le dérèglement climatique. C’est dans cette optique que les élèves de cette option ont tenu un stand de sensibilisation et de découverte des régions polaires ! Quizs, jeux et ateliers de dessin ont permis aux participants d’en apprendre davantage sur les pôles.

L’arbre à voeux écologiques

Notre fonds de dotation Le Français, témoin des pôles a réalisé un arbre à vœux écologiques. Basé sur la célèbre formule du Commandant CHARCOT « Pourquoi pas ?« , c’est une belle opportunité d’inscrire ses vœux les plus inspirés pour notre planète. Entièrement créé avec des matériaux de récupération, ce havre de paix et de poésie a eu un grand succès !

Voici un florilège des vœux exprimés :

Pourquoi pas…
  • « Mettre un impôt sur le climat pour les grandes entreprises. Selon différents critères comme l’émission de gaz à effet de serre, ou encore les impacts environnementaux de ces entreprises sur la nature (vérifié par un professionnel du climat).  » (Anatole, 14 ans)
  • « Vivre dans un monde moins capitalise et plus écologique » (Valentin, 23 ans)
  • « Réutiliser cahier, crayons, matériel scolaire d’une année sur l’autre pour éviter le gaspillage de plastique et papier» (Delphine, 44 ans)
  • « Dire aux arbres qu’on les aime » (Marion, 5 ans)
Expositions
  • Une première exposition a embarqué les participants sur les traces du célèbre médecin explorateur le Commandant Jean-Baptiste CHARCOT.
  • Une seconde exposition en plein air proposait de découvrir l’écologie polaire ; elle a été conçue par le LIENSs (La Rochelle).
Buvette

Enfin, des élèves de Fénelon Notre-Dame ont tenu un stand de délicieuses crêpes faites par leurs camarades de section professionnelle. Ils étaient accompagnés par La Charrette de mon père, un bar à jus bio et local !

Pour découvrir le bilan complet de l’Odyssée Polaire, c’est par ici !